Orange Mist, c’est une histoire en musique qui commence dans l’enfance, avec un piano et un violon comme fidèles compagnons.
Une invitation à l’imagination.

Orange Mist, c’est aussi une histoire de vents.
Des vents parfois sages, parfois chaotiques. Tantôt effrayants, tantôt tremblants.
Qui envolent ici, puis là. Et puis non, pas par là.
Qui donnent à la musique mille directions.
Qui façonnent une manière d’écrire aux mille influences.

Mais au fond, c’est surtout une histoire d’oiseaux. Sauvages. Farouches.
Un peu désordonnés.
Venus d’ici, d’ailleurs, de nulle part.
De l’intérieur.
Des oiseaux du passé, du présent, du futur, souvent perdus dans la brume de la création.
Portant sur leurs ailes des messages peinant à se dévoiler.
Qui parfois s’envolent, s’y apprêtent seulement, ou bien n’arrivent jamais à émerger des entrailles de leur créateur.
Ceux-là restent enfouis, au fond.
Comme des secrets inavouables.
De timides étoiles.

Ecoutons-les. Ecoutons-nous.